Histoire moderne du graffiti

 

On différencie le graffiti de la peinture par son caractère souvent illégal, voire même clandestin, les lieux dans lesquels ils ont été dépeints (grottes, cellules, caveaux, etc.) ainsi que ce qu’ils représentent. Le GRAFFITI TEL QU’ON LE CONNAÎT AUJOURD’HUI est urbain et il a connu une évolution remarquable au fil des décennies. Souvent réalisés dans un contexte de tension politique ou suite à des faits de société ayant un grand impact sur la masse, ils se sont développés durant les révolutions, les guerres (Algérie, première et seconde guerre Mondiale, l’occupation, etc.) et plus tard, dans un esprit esthétique par l’utilisation de nouvelles techniques telles que la peinture aérosol, l’utilisation de pochoirs, la gravure et la peinture au pinceau ou au rouleau, pour ne nommer que celles-ci.

 

De plus, l’observation de nouveaux styles est venue rendre le graffiti plus crédible aux yeux du monde artistique.
On pense notamment aux styles « chrome », « bubble » ainsi que l’inspiration du dessin sous forme de bande dessinée ou par l’art du tatouage (peinture à l’aérographe). Depuis les quelques dernières décennies, une multitude d’artistes graffeurs de grand talent ont connu la célébrité grâce à leurs oeuvres. Parmi ceux-ci, CORNBREAD, JEAN-MICHELBASQUIAT, Blek le Rat et BANKSY. Ces derniers ont souvent fait couler beaucoup d’encre mais sont devenus des icônes du « street-art » par leurs réalisations irrévérencieuses et intelligentes, souvent reflet de ce que tout le monde pense en secret.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s