New single de Dixmilproblèmes alias Sidy Diop : initiateur du Festival Rapandar

buzz hip hop : dixmilproblèmes

buzz hip hop : dixmilproblèmes

DixmilProblèmes revient en force sur scène:

L’initiateur du festival Rapandar, DixmilProblèmes alias Sidy DIOP, revient en force. Avec The debut album TIME TO CHANGE accompagné d’une très belle vidéo intitulée: LOVE ET LA DIFFERENCE, tournée aux Etats-Unis.

A l’occasion du 9eme édition du festival RAPANDAR de Saint-Louis, du 30 avril au 3 mai 2014, sur le thème : « Citoyens du Monde :

pour un échange culturel dynamique ». Le but :augmenter chaque année la participation des citoyens du monde au festival,

afin de diffuser au plus grand nombre, venu d’horizons très divers, la musique que nous aimons, dans la ville que nous aimons, pour assurer sa promotion.

En attendant les dernieres news du festival je vous laisse découvrire la nouvelle vidéo LOVE ET LA DIFFERENCE.

10000 PROBLEMS  love et la différence

source……KAMI

BUZZ HIP HOP

BOURBA DJOLOF « il n’est plus parmi nous, mais son œuvre demeure »

BUZZ HIP HOP: bourba djolof

BUZZ HIP HOP: bourba djolof

,Le 1  FEVRIER 2010 ,Il y a 3 ans déjà que le talentueux rappeur du groupe Sen Kumpa Bourba Djoloff nous quittait.
Paix à son âme !

Ce jour restera pour nous comme celui d’une immense tristesse…… En cette nouvelle années,ayons tous une pensée pieuse pour cette homme d’une rare noblesse.

source……..KAMI

BUZZ HIP HOP

enfin le site de WA KAMIKAZE NO LIMIT EN LIGNE, annocent la sortie du mixtape « GUISS MOU LERE »

wa kamikaze no limit

buzz hip hop: wa kamikaze no limit

BIOGRAPHIE WA KAMIKAZE NO LIMIT

De son vrai nom abdoulaye ka, née le 01 janvier 1988 a saint-louis. connu sur le nom de (kamikaze no limit) a débuté dans le rap vers les années 2001-2002 en pleine adolescence, avec un groupe qui sappellée BRAISE J.
A l’époque, le rap c’était plus pour le fun (distraire ses collègues de classe…). Mais il ne tarda pas à faire face aux vraies réalités du hip-hop sénégalais.
Dans cet épisode de son parcours, kamikaze no limit a beaucoup souffert de la marginalisation dont les rappeurs faisaient l’objet d’autant plus qu’il était très jeune. Ceci Joua une partition dans sa carrière qu’il mena en solo et en discret. Finalement, c’est en 2003 qu’il décida de sortir son premiere makette qui s’appellée ( SEUTOU BEN LADEN) le son a s’enflamer pas mal de seine est d’estation radio. ». Il forma son crou « WA KAMIKAZE NO LIMIT » composé essentiellement de ses potes d’enfance et de fréquentations, pour le renforcement et le soutient.connu sur les noms : de son cousin balla diop (khawy), est papa camara (crezy nigger) (ayan pris comme exemple le grand historien americain martin luther king lui qui menner des combats pacifics, pour que les gens vivez dans le meme pieds d’égalités),
En 2005 il as sortie son deuxieme makette qui s’appellée ( boul diingaate) le son qui passer a une émission tres connu annimée par la sister KIA (TOP FM), un crew dont faisait partie son compagnon de hip-hop iba lo connu sur le nom ( ivredro bou kaddu real) en meme temp il cotoyé les grands noms du hip hop galsen on peut citer (WA GUERRIA BRAIN), (OMZO), (WA BG44), (SIMON) (PINAL GANG)est tant d’autres, et acquiert ses premières expériences de crew, un passage important dans sa carrière.
En 2007 il pose avec khawy et ivredro dans « jotaayu deugeu » le premier son de sa carrière qui pu l’amener chaque année a un grand festival annuel a saint-louis le (RAPANDAR) de 10.000 problem
A partir de ce moment, le rap n’est plus un simple divertissement et prend une tournure plus sérieuse.
2008, il enchaîne les sons et participe dans un concourt de (PIKINE VIP) est remporta le tournoi en sorten avec un titre qui dechire jusqu’a present (FA YALLA)
est il prepare son clip avec le grand realisateur GABY avec son new single qui sapelle (GAME OVER) qui seras bientot disponible sur les petites ecrans et sur l’internet, est qui annoceras la sortie de SON ALBUM AVEC COMME LABEL QUI SAPPELLE AMADAPRO basé au montréal (CANADA)
Aujourd’hui, KAMIKAZE NO LIMIT .continue sa route avec une tournée prévue dans les régions. Toujours derrière lui (WA KAMIKAZE NO LIMIT) ET (WA BRAISE SON ASTAF) ,qui est plus maintenant un concept qu’un groupe de personnes.

voici le lien de leur site http://www.wakamikazenolimit.webself.net/?lg=Fr
TELEPHONE 779248526 & 761208544 http://www.kingsize.sn/wakamikazenolimit
limit

WWW.WAKAMIKAZ.SKYROCK.COM

WWW.KINGSIZE.COM/WAKAMIKAZENOLIMIT

WWW.FACEBOOK.COM/ABDOULAYEKA

WWW.FACEBOOK.COM/WAKAMIKAZENOLIMIT

BIG UP

CHARIA ET HAQIQAH…(1)

Pour éclairer le lien entre chari’ah et haqiqah, on peut prendre l’exemple de la prière. Son accomplissement consiste en mouvements et actes extérieurs ainsi que l’observance de ses principes (ahkâm), tel que le takbir… ; et de ses conditions (shurût), tel que les temps (al-awqât) et tout ce que la loi prescrit en ce domaine. Il s’agit du domaine de la chari’ah et c’est le corps de la prière. Tandis que la présence du coeur durant la pri&#

guiss mou lére wakh mou woor

force dans la faiblesse, l’ampleur dans l’étroitesse, l’élévation dans l’abaissement, la vie dans la mort, la victoire dans la défaite, la puissance dans l’impuissance et ainsi ‘de suite. Donc, si quelqu’un veut trouver, qu’il se contente de perdre: s’il veut le don, qu’il se contente du refus; qui désire l’honneur doit accepter l’humiliation, et qui désire la richesse, doit se satisfaire de la pauvreté; que celui qui veut être fort se contente de la faiblesse et que celui qui veut l’ampleur se résigne à l’étroitesse; qui veut être élevé doit se laisser abaisser; qui désire la vie doit accepter la mort; qui veut vaincre doit se contenter de perdre, et qui désire la puissance doit se contenter de l’impuissance.
LA VOIE MYSTIQUE….

source KAMI

BUZZ HIP HOP

HASPOP-INCROYABLE TALENT 2012 (DANSEUR HIP HOP – STREET PERFORMER)

Haspop n’en est pas à son coup d’essai dans Incroyable talent ! Après avoir atteint la demi-finale de la version américaine, le candidat souhaitait se produire en France, afin que ses enfants puissent voir son talent. Formé à l’école de la rue, ce « street performer » se produit habituellement à Los Angeles. Retrouvez la saison 5 de La France a un incroyable talent chaque mercredi sur M6. L’école de la rue .
Incroyable Talent : hassan danseur haspop los angeles . hervé barbereau hypnotise public . monique orlan shanice « monia et les sunshine » . pierre don de parler ou lire a l’envers instantanément . bruno candida imite les grands noms cinéma personnalités politique . Sacha la grenouille contorsions

REGARDEZ LA VIDEO POUR LE PLAISIR DE VOS YEUX.

KAMI source…

La danse Hip Hop à l’honneur tout au long du festival Karavel !

Cette année, pas moins d’une vingtaine de compagnies issues de France mais également du pourtour méditerranéen ont répondu présent à l’appel. Parmi celles-ci, les pionnières Black Blanc Beur et Kafig, l’incontournable Wanted posse, Bouba Landrille… Des spectacles, des projections ciné’, des ateliers, des expos, des rencontres, etc. En bref, la danse Hip Hop à l’honneur, au sein de 3 sites lyonnais bien connus des aficionadanses : le centre chorégraphique Pôle Pik, l’espace Albert Camus à Bron et la prestigieuse Maison de la Danse, dans le 8ème arrondissement de la ville aux deux fleuves.

En seulement 5 éditions, le festival Karavel est devenu un évènement clef en matière de danse Hip Hop en région Rhône-Alpes. Cette initiative de Monsieur Mourad Merzouki, qu’on ne présente plus (fondateur notamment des deux compagnies pionnières de danse Hip Hop Accrorap en 1989 puis Kafig en 1996), a notamment impulsé la création du centre chorégraphique dédié aux pratiques Hip Hop Pôle Pik en 2009.

breakdance

Ce qui fait la force de ce rendez-vous, c’est sa double vocation : non seulement sont invités à présenter leur travail des chorégraphes dont la renommée n’est plus à faire, mais une « carte blanche » est également offerte à des compagnies « montantes ». Les soirées qui ont le plus retenu notre attention, ce sont justement celles ou étaient programmées des compagnies encore (trop) peu visibles dans le paysage Hip Hop. Nous avons apprécié « Ritual » de Next Zone, « Nuage » de Tho Anothaï, et adoré « A ton image » de Clarisse Veaux et la compagnie Stylistik.

La danse Hip Hop à l’honneur tout au long du festival Karavel ! –

Le mardi 10 janvier 2012 à 16:54 – 872 vues

Publié par Urban-Culture Magazine – Yann Szuter – Partager cette actu :

Pour bien commencer l’année, nous vous proposons de revenir sur un évènement de la fin 2011 : le festival Karavel. Ce rendez-vous immanquable pour tous les amateurs de danse Hip Hop sur scène avait lieu à Lyon, sur deux semaines non-consécutives : du 15 au 22 octobre puis du 10 au 17 décembre.

 

Cette année, pas moins d’une vingtaine de compagnies issues de France mais également du pourtour méditerranéen ont répondu présent à l’appel. Parmi celles-ci, les pionnières Black Blanc Beur et Kafig, l’incontournable Wanted posse, Bouba Landrille… Des spectacles, des projections ciné’, des ateliers, des expos, des rencontres, etc. En bref, la danse Hip Hop à l’honneur, au sein de 3 sites lyonnais bien connus des aficionadanses : le centre chorégraphique Pôle Pik, l’espace Albert Camus à Bron et la prestigieuse Maison de la Danse, dans le 8ème arrondissement de la ville aux deux fleuves.

En seulement 5 éditions, le festival Karavel est devenu un évènement clef en matière de danse Hip Hop en région Rhône-Alpes. Cette initiative de Monsieur Mourad Merzouki, qu’on ne présente plus (fondateur notamment des deux compagnies pionnières de danse Hip Hop Accrorap en 1989 puis Kafig en 1996), a notamment impulsé la création du centre chorégraphique dédié aux pratiques Hip Hop Pôle Pik en 2009.

Festival Karavel 2011 - © Karavel

Ce qui fait la force de ce rendez-vous, c’est sa double vocation : non seulement sont invités à présenter leur travail des chorégraphes dont la renommée n’est plus à faire, mais une « carte blanche » est également offerte à des compagnies « montantes ». Les soirées qui ont le plus retenu notre attention, ce sont justement celles ou étaient programmées des compagnies encore (trop) peu visibles dans le paysage Hip Hop. Nous avons apprécié « Ritual » de Next Zone, « Nuage » de Tho Anothaï, et adoré « A ton image » de Clarisse Veaux et la compagnie Stylistik.

Festival Karavel 2011 - © Karavel

« Apporter notre soutien et l’opportunité de se produire à de jeunes chorégraphes porteurs de projets tout à fait prometteurs, c’est aussi ça la volonté de Karavel » assure Mourad. Un socle solide d’actions et de missions culturelles qui fait de Karavel une vitrine pour les compagnies Hip Hop dont la ville de Lyon ne peut que se régaler.

Faire le choix cette année d’étaler ses deux semaines complètes de programmation (à raison de plusieurs spectacles par soir) sur deux mois, c’était prendre le risque que le spectateur ne s’y retrouve pas ; perdre en cohérence pour le festival en quelque sorte. Ici au contraire, le challenge a été relevé avec brio et le festival a pu bénéficier d’un rayonnement accru, d’une plus grande présence en mémoire.

Pourquoi décider de vous présenter cet évènement penserez-vous peut-être, vous, nos fidèles lecteurs ; et la question est légitime.
Voici nos éléments de réponse : cette programmation des plus hétéroclites, cette véritable invitation à la rencontre et à l’échange véhicule les valeurs originelles de la culture Hip Hop, celle que nous défendons de toutes nos forces.
Et puis, pour nous, c’est aussi l’occasion de rapeller au grand public que depuis les années 90, nos danses urbaines ne trouvent pas seulement leur place dans les battles et évènements communautaires. Non, elles s’immiscent également sur les planches des théâtres.

Oui, nous sommes et resterons de fervents défenseurs de l’authentique, de l’underground. De la pratique de nos passions sans aucune volonté de professionnalisation, par simple kiff. Par principe, (Quoi ? Par intégrisme ? Noooon…) nous croyons qu’un évènement Hip Hop ne peut pas se réclamer grand public.
N’empêche que, quand c’est bien fait, ça vaut le coup d’en parler.